Grandir en relation avec la nature

L'extrait suivant, adapté de livre Aguchita : Miséricorde et Justice, révèle comment Aguchita chéries et respectées toutes les plantes et les considérait comme un moyen par lequel les pauvres pouvaient devenir autonomes et indépendants.
 


 

Aguchita adorait contempler la nature et aimait aussi semer des plantes. Elle pensait que les moindres détails pouvaient créer un environnement plus harmonieux, même dans les endroits les plus défavorisés. « Il faut arranger joliment nos pots de fleurs ; si tu nas pas de quoi en acheter, il faut les faire », disait-elle en donnant lexemple. Pour ce faire, elle recyclait des boîtes de conserve et expliquait, après les avoir peintes et remplies dune bonne terre, quelles pouvaient servir à planter des tomates, des légumes, des blettes, et subvenir ainsi à leurs besoins. Elle invitait toujours les filles pour leur montrer comment semer et prendre soin desplantes, parce quelle croyait fermement que cela formait un bon cœur. Elle leur apprenait à prier, à prendre soin des plantes, à connaître des métiers afin quils subviennent à leurs besoins, et à être conscients de leurs droits.

 

Les Prises de Position de la Congrégation sur L'écologie intégrale nous appelle à comprendre que la réconciliation avec notre terre appelle une nouvelle conscience, une nouvelle identité et de nouveaux comportements. La relation d'Aguchita avec la terre naturelle centrés sur le lien entre toute la création et la mise en valeur des droits de l'homme pour tous. Comment l'exemple d'Aguchita peut-il vous aider à reconnaître votre responsabilité dans la perpétuation d'attitudes dualistes et dominatrices en lien avec la terre ? Comment pouvez-vous développer une nouvelle conscience, une nouvelle identité et de nouveaux comportements ?