Déclaration de soutien au peuple ukrainien Appel pour une cessation immédiate des opérations militaires

La Congrégation de l'OLCGS, ONG dotée du statut consultatif spécial auprès de l'ECOSOC des Nations Unies, au nom de ses membres dans 72 pays à travers le monde déplore l'invasion de l'Ukraine par les forces russes. Cette invasion cause d'immenses souffrances humaines, d'abord à nos frères et soeurs d'Ukraine, mais aussi au peuple russe et au monde entier. Nous sommes tous touchés par cette invasion qui engendre déjà des multitudes de migrants et de réfugiés et impacte l'environnement, avec la destruction d'infrastructures, des personnes fuyant leurs maisons et traversant les frontières en quête de sécurité pour elles-mêmes et leurs enfants.

Cette situation se produit et évolue au sein des forces patriarcales de militarisation, utilisant le pouvoir sur les peuples et les nations. Les sanctions invoquées par la communauté mondiale sont également enracinées dans le pouvoir patriarcal. Ces sanctions sont axées sur la perception qu'ont les gouvernements de leur propre sécurité et du contrôle des ressources économiques, qui sont contraires au bien-être des personnes, aux droits de l'homme, à la sécurité humaine et au bien-être de la planète. Les politiques du patriarcat sont déshumanisantes et corrompues et doivent être affrontées alors que le monde lutte pour un nouvel ordre mondial basé sur la citoyenneté mondiale, la durabilité, l'inclusion et le respect des frontières planétaires.

Nous sommes une ONG qui se concentre sur les droits humains et l'autonomisation des filles, des femmes et des enfants, et voyons la dévastation qui frappe les filles, les femmes et les enfants dans cette opération militaire actuelle et ses sanctions économiques connexes, nous sommes conscientes et douloureusement conscientes de la facilité avec laquelle « le viol comme arme de guerre » est utilisé dans ces circonstances par les forces d'occupation. La violence sexuelle contre les femmes et les filles se produit trop facilement avec l'effondrement
de la loi et de l'ordre, accompagné d'une pauvreté croissante et de l'inversion du développement. Tout ce qui se déroule sous nos yeux va à l'encontre de ce que représente l'ONU et est tout à fait sa raison d'être. La situation actuelle tourne en dérision les engagements
à mettre en oeuvre les nombreux accords qui sont au centre des conventions et consensus des Nations Unies, et plus récemment l'Agenda 2030 pour le développement durable.

Contact: GSIPJOffice@gmail.com