Espoirs et défis dans les trois îles

Article par Sr. Florentine,
District des Îles.

 

Il y a 18 mois, le 25 mars de l’an 2020, une nouvelle Equipe de Leadership a pris sa responsabilité dans l’animation du District des Îles. Une équipe qui a commencé sa mission en même temps que l’installation de toutes restrictions critiques pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Cette situation qui a secoué le monde entier n’a pas manqué de déstabiliser aussi les îles : fermetures des frontières, confinements, accroissement des personnes fragilisées et violentées… C’était au milieu de tout cela que l’équipe démarra sa mission d’animer, de servir, de donner la vie pour que notre mission puisse continuer. Toutes les rencontres du Conseil se fait à distance. Heureusement que l’évolution de la technologie a permis que nous fassions la rencontre aujourd’hui par « Zoom » et cela change des mails où les conseillères ne se voyaient pas. On rêve du jour où la rencontre se fera face à face !
 

Nos espoirs :
 

La mission continue dans les trois îles avec les 53 sœurs animées par le zèle de nos fondateurs. Chaque communauté essaie de rendre visible le visage de Jésus Bon Pasteur par de service de qualités auprès des enfants, des jeunes filles et des femmes, sans oublier les services de proximités dans les familles et les personnes fragilisées : visites, service de communion, écoute et accompagnement. « Le zèle nous pousse à répondre aux pressantes réalités globales actuelles, dans un monde en changement rapide. Cette exigence nous demande d’investir pour la formation intégrale de toutes les personnes engagées dans la mission. » (Déclaration de Congrégation 2015)
 

  • Nous rendons grâce à Dieu pour la vocation croissante des partenaires de mission dans les trois îles. Ils sont autour de 100 personnes qui collaborent dans la mission de notre Congrégation dans les îles. Ceci demande aux sœurs accompagnatrices d’organiser une formation solide afin de « passer d’une mentalité d’apostolats centrée sur les sœurs à une mentalité centrée sur la mission ».
  • Des candidates continuent aussi à frapper à notre porte et cela nous demande à imaginer une mise à jour dans notre programme de formation afin de rendre la formation dans notre Unité : « une formation adaptée qui aiderait les jeunes à mieux comprendre et vivre la mission de la Congrégation ».
  • Une nouvelle maison s’ouvre à Antananarivo où les sœurs vont s’installer dans un quartier de la périphérie de la Capitale. Un quartier qui était très pauvre mais qui se développe peu à peu grâce à l’investissement de la Congrégation pour y implanter un projet « une maison pour les femmes ». Avec l’aide des bienfaiteurs, 30 femmes y trouvent de logement. L’état a ouvert aussi une nouvelle route passant près de ce lieu mais malgré tout cela, la mission de la Congrégation reste très présente.

 


Un groupe de Partenaires de mission en formation dans Antsirabe, Madagascar.
 

Les défis :
 

Au milieu de tant de voix qui appellent et nous interpellent, nous sommes invitées à ouvrir les yeux de nos cœurs afin de mieux discerner ce que Dieu nous dit. Aujourd’hui quelques défis sont ouverts :
 

  • La Formation : une formation pour tous (sœurs et partenaires de mission) afin que nous puissions mieux comprendre la mission de la Congrégation et offrir un service de qualité là où nous sommes.
  • La violence : suite à la réalité de COVID-19 la violence ne cesse de croître dans les familles et la société. Les enfants et les femmes en sont les plus touchées : abus de toute sorte, violences sexuelles faites aux mineures, pauvretés croissantes, … etc. Comment répondre ?
  • Extension de notre capacité d’accueil des mineures victimes d’abus dans une zone touristique (Morondava Madagascar).

 


En préparation du Chapitre de Congrégation de 2021, un groupe du L'ICA a réuni.
 

En conclusion, c’est avec espérance que nous avançons vers le Chapitre de Congrégation qui est un temps de grâce pour nous et qui va tracer une nouvelle orientation pour les sois ans à venir. Ensemble, avançons « Attiré(e)s par l’Amour et passionné(e)s pour la Justice. »