Les Creches du Monde 2018

Musée du BON PASTEUR à ANGERS
Noël 2018

Voici le thème choisi cette année : « LA VIE est un TRESOR qui nous est confié », avec référence à l’Encyclique LAUDATO SI’ du Pape François parue en 2015, et possibilité de visionnage d’un clip de Caritas Canada : Développement et Paix.

Comment protéger le trésor de la Vie dont nous sommes tous responsables, pour les nouvelles générations ?

Comment protéger « notre Maison commune », contre la pollution de l’air, de l’eau, de la terre ; à contre-courant de la « culture du déchet » ? Pouvons-nous changer notre style de vie ?

Une animation était prévue pour les enfants : quelle petite action pouvons-nous faire chaque jour, avec le geste symbolique d’écrire l’action sur les feuilles d’un arbre stylisé.

En novembre 2018, deux étudiantes nous aident à installer dans les locaux du Musée, sur fond de beaux tissus colorés, soyeux ou tissés, la soixantaine de crèches envoyées par les Communautés N.-D. de Charité du Bon Pasteur fondées dans 72 pays du monde, depuis la 1ère fondation en France à Caen en 1641, et à Angers en 1829.

Au XIXe siècle en réponse aux appels de l’Eglise et de la société, les Sœurs de N.-D. de Charité du Bon Pasteur d’Angers ont été envoyées en Mission d’abord en Europe : Italie, Belgique, Angleterre, Allemagne, Irlande, Autriche, Hollande, Suisse. Puis au bout du monde, ce fut l’extension dans les cinq continents. En Afrique dès 1843 : Algérie, Egypte. En Amérique du Nord : départ du Havre pour Les Etats Unis, Louisville 1842, Montréal dès 1844, et à partir de 1855 pour le Chili en Amérique du Sud. En Asie en 1854 à Bangalore (Inde),  et à Melbourne en Australie en 1863. Bien sûr les fondations plus récentes de la fin du XIXe, des XXe et début du XXIe siècles, sont aussi représentées.

Grâce à la publicité faite dans le Journal Courrier de l’Ouest, sur la chaîne télévisée France 3, à l’Office du Tourisme,  aux flyers distribués dans les paroisses et les écoles, les maisons de retraite, l’exposition de ces CRECHES DU MONDE au Musée du Bon Pasteur, ouverte au public du 1er décembre 2018 au 13 janvier 2019, a attiré un totale  de 1896 visiteurs : familles, enfants qui entrainaient leurs parents, 500  enfants des écoles d’Angers et beaucoup des  personnes qui ne connaissaient pas le Bon Pasteur. Cette exposition a suscité un grand intérêt, et pour beaucoup, c’est un émerveillement de contempler L’Enfant Jésus dans la crèche, si fragile et pauvre, représenté avec un visage d’enfant de l’Europe, de l’Afrique, de l’Amérique du Nord ou du Sud, de l’Asie… Ainsi parait le mystère de Noël, la Vie comme un trésor confié à tous. « Il est au centre de toutes ces crèches du monde, comme au centre de l’humanité », a noté une famille.

La communication a pu se faire aussi à distance du Musée, grâce aux technologies actuelles :

  1. Ainsi une personne invalide qui ne pouvait venir, a exprimé toute sa reconnaissance d’avoir « visité » cette Exposition grâce à la Télévision,
  2. Les Communautés de N.-D. de Charité du Bon Pasteur du bout du monde ont réagi aux photos de l’Exposition des CRECHES DU MONDE, que les Sœurs de la Communauté Internationale leur ont envoyées par WhatsApp.

Que devons-nous faire ?

 

Actuellement des ONG lanceurs d’alerte contre l’inaction climatique des Etats, font une pétition en ligne qui récoltent des millions de signatures.

Comment ne pas penser aussi dans le contexte du réchauffement climatique et ses conséquences dramatiques, de la concentration des gaz à effet de serre, de la taxe carbone, de l’écart qui se creuse entre riches et pauvres, au mouvement des Gilets Jaunes occupant les Ronds-points pour se faire entendre en France et au-delà…

Comment entrer dans une nouvelle culture du dialogue…

Le Pape François achève l’Encyclique Laudato Si’ par cette prière :

 

« Les pauvres et la terre implorent :

 Seigneur, saisis-nous par ta puissance et ta lumière,

Pour protéger toute vie, pour préparer un avenir meilleur,

Pour que vienne ton Règne de justice, de paix, d’amour et de beauté. Loué sois-tu ! Amen